Les salariés de l’Or des bennes

Salariés

Florence

  • Comment avez-vous été recrutée ?
    En fait je suis initiatrice du projet.
    L’enfouissement et l’incinération des objets me questionnaient beaucoup. J’étais créatrice de vêtements à partir de tissus recyclés.
    Quand l’idée m’est venue de monter un projet de Recyclerie, Charlotte (présidente de l’association actuellement) a tout de suite été emballée.
    Nous avons donc commencé toutes les deux et très vite Gilles (trésorier de l’association actuellement) nous a rejointes dans ce projet. Petit à petit Sébastien, Abdou, Caroline et Marie-Aude se sont unis à nous pour constituer le CA.
    L’aventure était partie… avec une superbe équipe !!
  • Etiez-vous depuis longtemps convaincue de la nécessité d’implanter des lieux dédiés au réemploi ?
    Car je n’ai aucun souvenir d’avoir déjà acheté du neuf, dans mon ameublement, ma vaisselle, mes voitures… dans ma vie…. à part quelques vêtements de temps en temps.(mais c’est pas bien… ha,ha,ha !!)
  • Vos expériences passées vous ont-elles préparée aux fonctions que vous occupez à la recyclerie ?
    Oui plus ou moins. Car si j’observe tous les métiers que j’ai pratiqués, j’ai l’impression que c’est un patchwork de ma vie.
  • Etre salariée à la recyclerie vous a-t-il réservé des surprises, bonnes ou mauvaises ?
    oui de très bonnes.
    Ce que je n’imaginais pas, c’est l’énergie qu’il faut déployer pour faire vivre un lieu comme ça… et ma grande surprise, c’est la quantité de textile qui est donné et la difficulté à trouver des filières qui les recyclent.
    Mais l’expérience est si riche en relation humaine…. Que du bonheur !!
  • Quels espoirs entretenez-vous pour l’avenir de la recyclerie ?
    Que les gens prennent toujours autant de plaisir à venir et à s’y investir. Merci !
  • Pourriez-vous qualifier en quelques mots l’esprit de cette recyclerie créative ?
    Une ambiance exceptionnelle aussi bien avec la clientèle, qu’avec les bénévoles et les salariés, la bonne humeur est toujours au rdv. Quel beau cadeau !

Sébastien

  • Comment avez-vous été recruté ?
    Après un an et demi de bénévolat à l’Or des Bennes, j’ai rejoint l’équipe salariée en novembre 2018.
  • Etiez-vous depuis longtemps convaincu de la nécessité d’implanter des lieux dédiés au réemploi ?
    C’est un sujet qui ne me touchait que bien peu il y a quelques années.
    Prises de conscience après prise de conscience, ma vision s’est ouverte et le mode de consommation de notre société occidentale m’est apparu bien aberrant.
    Plus largement que le réemploi, je suis aujourd’hui sensible aux problématiques liées à l’économie circulaire, à l’écologie et convaincu de la richesse d’un projet collectif.
  • Vos expériences passées vous ont-elles préparé aux fonctions que vous occupez à la recyclerie ?
    J’ai rejoint le groupe à l’initiative du projet début 2017. J’ai ainsi acquis une forte connaissance du fonctionnement de l’Or des Bennes. Mon parcours pro en tant que restaurateur puis d’accompagnant à la création d’entreprise m’a permis d’acquérir certaines compétences que je partage à l’Or des Bennes, dans les domaines de gestion d’activité, relations humaines, organisation de l’outil de travail, communication…
  • Etre salarié à la recyclerie vous a-t-il réservé des surprises, bonnes ou mauvaises ?
    Que du bon ! Je ne vais pas travailler, je vais participer à la création d’une aventure merveilleuse ! Je remercie tous les jours la vie de m’avoir amené à l’Or des Bennes !
  • Quels espoirs entretenez-vous pour l’avenir de la recyclerie ?
    Il y a encore tant de choses à créer à l’Or des Bennes. J’espère que les ateliers créacycleurs vont enfin pouvoir se mettre en place à l’automne. Pourquoi pas un petit endroit de restauration un jour, histoire que tous puissent prendre le temps de partager un moment ? Et surtout, que la joie continue à être autour de ce lieu, pour les salariés, les bénévoles, les stagiaires, les clients, les donateurs !
  • Pourriez-vous qualifier en quelques mots l’esprit de cette recyclerie créative ?
    « Créative », je pense que ce mot résume tout : créative dans son mode de fonctionnement, avec la place laissée aux responsabilités de chacun. Créative dans l’agencement du local, avec toujours la volonté d’y faire du beau. Créative dans les relations entre les uns et les autres, la confiance, l’empathie.

Marie-Aude

Je suis rentrée dans l’aventure de l’Or des Bennes au printemps 2017, alors que j’étais en formation de responsable d’entreprise de l’économie sociale et solidaire. Je travaillais sur un projet d’activité dans le développement durable et, de fil en aiguille, j’ai eu un déclic à un moment : il faut absolument qu’il y ait une recyclerie à Crest ! Alors je me suis renseignée et j’ai appris que Florence et Charlotte avaient ce projet. Je suis arrivée au moment où justement un conseil d’administration était en train d’être constitué. J’ai alors rejoint le groupe.
A la suite de cela, j’ai apporté mes compétences, notamment en financement, en administratif.
Début 2018, on m’a demandé si je voulais bien m’occuper d’une partie de l’administratif (ressources humaines et financement) sur un contrat à temps très partiel. Je suis désormais salariée 3 jours par semaine : 2 jours pour l’administratif et une journée pour la mission de sensibilisation.
J’ai gardé mon mandat d’administratrice de l’association car j’aime m’impliquer dans l’organisation d’une structure, participer à son développement.
Je suis très heureuse d’être engagée à la recyclerie. L’équipe est super – salariés, administrateurs, bénévoles. Il y a une qualité humaine rare.
Et quelle joie de voir qu’en quelques mois nous avons réussi à créer ce lieu, rendre ce service à la population, créer des emplois et tant d’autres belles choses.
J’espère qu’à l’avenir, la recyclerie pourra offrir aussi d’autres services à la population : ateliers réparation, ateliers transformation (meubles, petits objets, etc.). Et puisse devenir une structure d’insertion.